Bon nombre d’entreprises françaises veulent délocaliser leur business dans une juridiction nettement plus attrayante, et ça se comprend au vu des charges qu’il y a à payer en France. Pour les aider à économiser et à développer leur activité dans des conditions idéales, les dirigeants peuvent choisir Hong Kong pour créer une société offshore, en toute discrétion et en toute légalité. 

Élaborez votre projet avec des spécialistes 

Si vous avez décidé de vous lancer dans ce projet, mieux vaut vous tourner vers des experts possédant de larges connaissances dans ce domaine. En effet, cela peut s’avérer assez complexe, alors il est préférable de contacter une entreprise experte capable de vous proposer une optimisation fiscale, une création simple, discrète et légale et l’ouverture d’un compte bancaire à Hong Kong. Vous serez accompagné dans toutes ces démarches par de véritables professionnels qui étudieront minutieusement votre projet. En choisissant de créer une société offshore dans ce pays, vous aurez l’occasion d’exploiter à bon escient la convention fiscale France Hong Kong. Cela vous évitera la double imposition grâce à l’application simultanée de la législation fiscale qui lie la France et Hong Kong, mais également d’autres pays comme l’Autriche, la Belgique, la Chine, le Canada, la Hongrie, les Pays-Bas et bien d’autres encore. 

Des économies à la clé 

Rapidement, vous profiterez des avantages que vous offre ce pays, ouvert sur la Chine, qui n’est d’ailleurs pas inscrite sur la liste noire des paradis fiscaux de l’OCDE. Vous n’aurez donc pas d’impôts à payer sur les sociétés ni de droits de douane à régler. Vous tirerez profit des faibles charges salariales et patronales, donc, vous ferez d’innombrables économies. Qui plus est, vous jouirez d’un réseau de grandes banques internationales. Vous bénéficierez d’un maximum de discrétion, et continuerez vos activités tout en profitant d’une fiscalité beaucoup moins conséquente qu’en France. C’est bien évidemment, l’atout majeur de ce projet, n’est-ce pas ?