Vous avez  décidé de lancer votre propre entreprise de boulangerie. Il est temps de penser aux budgets, à un site Web, à l’immobilier, au marketing, à la photographie de produits et à un nom. Vous devez avoir un nom génial ! Les lignes directrices qui suivent vous aideront à en trouver un.

Expliquez clairement que vous êtes une entreprise de boulangerie

Que vous le croyez ou pas, un nom trop général tel que « La création de Françoise » ne vous aidera pas à trouver des clients potentiels qui recherchent un boulanger en ligne. Un nom comme « La création des biscuits de Françoise » est plus proche. Un bon nom ne doit pas nécessairement contenir le mot « boulangerie », mais une référence claire aux gâteaux, à la décoration de gâteaux, aux produits de boulangerie ou de pâtisserie aidera votre entreprise.

Donnez-vous de la place pour grandir

Si votre spécialité est les sucettes à gâteau, le nom « Ma Compagnie de sucette à gâteau » peut paraître mignon. Mais que se passera-t-il dans cinq ans si vous voulez ajouter des biscuits et des gâteaux à votre liste ? « Ma compagnie de sucette à gâteau, de biscuits et de feuilleté » n’est certainement pas adorable.

Ne créez pas de problèmes pour l’avenir en choisissant un nom trop restrictif. Cela ne veut pas dire que votre nom doit être vague. Pensez à « Les petits gâteaux de fête ». La partie « petits gâteaux » est sympathique et spécifique tandis que la partie « fête » offre de nombreuses possibilités d’expansion. Un autre exemple : « Les petits gâteaux de Marie ». Cette compagnie se spécialise dans les emballages de petit gâteau à la mode, mais le nom fonctionnera toujours si jamais la compagnie décide de vendre d’autres produits liés aux petits gâteaux.

Ne choisissez pas un nom qui appartient à quelqu’un d’autre

Même si votre nom est Lorraine et que vous faites des gourmandises, le nom « Gourmandise de Lorraine » a déjà été pris. Même si vous êtes dans une autre ville qu’une autre entreprise du même nom, résistez à la tentation. Non seulement le braconnage du nom d’une autre entreprise est impoli (ou pire, illégal), mais il y a de fortes chances que l’autre entreprise ait déjà revendiqué des éléments essentiels comme l’URL du site Web, la poignée Instagram et le nom de page Facebook. Cette règle s’étend aux choses qui sont des marques déposées ou protégées par le droit d’auteur. Choisissez le nom « Boulangerie Simon François » et vous pouvez vous attendre à voir de la paperasse légale arriver !

Envisagez d’utiliser un nom de famille

La méthode nominative (« Pâtisserie Adam », « Création de gâteau Moreau », « Boulangerie et magasin Martin ») n’est peut-être pas plus créative pour nommer une entreprise, mais cela aide à avoir un nom cool. Par exemple, à Paris, LAURENT DUCHAÎNE Paris appartient à LAURENT DUCHAÎNE. Les surnoms peuvent aussi être amusants.

N’utilisez pas de mots vagues

Il peut sembler sophistiqué de qualifier les bonbons que vous faites de « victuailles », mais est-ce que tout le monde comprendra ce que vous voulez dire ? Euh, non.

Choisissez avec soin les jeux de mots

Les noms de petites entreprises peuvent être polarisants. Certains clients les trouvent divertissants, d’autres pas. Certains noms commencent bien, mais se rassasient vite. En règle générale, évitez les jeux de mots, vous serez gêné de les prononcer chaque fois que vous répondez au téléphone. En y répondant , dites le nom de votre entreprise à haute voix. Est-ce qu’il roule facilement sur la langue ? Sinon, vous risquez de mélanger le nom de votre entreprise plusieurs fois par jour. Ou pire, d’autres personnes pourraient ne pas vous comprendre clairement quand vous le dites.

Faîtes attention à l’orthographe

Si les gens ne savent pas épeler le nom de votre entreprise, ils auront de la difficulté à le trouver en ligne. Et les ventes en souffriront.

Tenez compte de l’inconvénient du choc

Pensez-y: Si vous donnez un nom de biscuits fins à votre entreprise, vous risquez de perdre des clients avec des petits enfants .

Ouvrir sa boulangerie en étant entouré grâce à un assureur

L’ouverture d’une boulangerie est souvent le projet d’une vie, doublé d’une vraie passion. Mais si être passionné est très important pour mener à bien ses objectifs, il faut aussi être rigoureux et se préparer, avoir un plan de financement concret, et travailler en amont sur plusieurs aspects indispensables à la création de sa boulangerie. Cela peut faire peur, mais quand on est entouré, cela rassure toujours. C’est le travail des assureurs dédiés aux professionnels de l’alimentaire, qui sont là pour vous accompagner, vous aiguiller, vous apporter toutes les informations nécessaires au bon déroulement de votre projet ambitieux. Sur www.mapa-assurances.fr, vous trouverez tous les renseignements pour être certains de n’avoir rien oublié, et de gérer au mieux l’évolution de vos objectifs. Ce site vous permet de ne pas oublier tous les indispensables, du matériel à acheter / utiliser, aux normes à respecter, en passant par le choix du statut juridique. De quoi poursuivre son rêve sans être perdu, mais en étant au contraire parfaitement guidé et accompagné. L’ouverture de votre boulangerie est imminente et ne peut compter que sur votre rigueur et votre professionnalisme, entourez-vous, et vous serez plus serein.